Deux lesbiennes passées à tabac.

Publié le par NicQ

Deux lesbiennes tabassées en pleine rue à Charleville-Mézières

Par Gwenaël André mardi 18 octobre 2011, à 11h16 | 3405 vues

Partager :

  |

REVUE DE PRESSE. Deux hommes ont roué les jeunes filles de coups lorsqu'ils les ont vues s'embrasser en public.

 

Mise à jour à 13h: Les deux agresseurs identifiés
L'Union révèle ce matin que les deux agresseurs présumés, «très vite identifiés par les enquêteurs de la section criminelle de la sûreté départementale», se sont manifestés spontanément. L'un d'eux était déjà connu des services de police. Selon le quotidien régional, un premier agresseur s'est présenté de lui-même au commissariat, dès dimanche. Le second «a téléphoné pour dire que, travaillant toute la semaine en région parisienne», il viendrait s'expliquer vendredi prochain, lorsqu'il remonterait dans les Ardennes.

 

Deux jeunes lesbiennes ont été agressées sauvagement, samedi 15 octobre, vers 17 heures, en plein centre de Charleville-Mézières, en Champagne, rapporte sur son site internet le quotidienL'Union. Les violences se sont déroulées devant un nombre important de personnes.

La place Ducale était en effet noire de monde, en ce samedi après midi ensoleillé. Les deux femmes faisaient partie d'un groupe d'une dizaine de jeunes gens occupés à discuter sous les arcades de la place. Serrées l'une contre l'autre, elles s'embrassaient. Mais ce baiser d'amour a déplu à deux garçons qui passaient à proximité. Les deux jeunes hommes ont fondu sur le couple. Ils ont attrapé chacune des deux femmes, les jetant violemment contre un pilier des arcades et leur assénant de très sévères coups de poing. Mais les deux garçons ne se sont pas arrêtés là. Ils ont ensuite jeté leurs victimes à terre et leur ont donné des coups de pied.

Les agresseurs ont pris la fuite
Stupéfaits, choqués, interloqués, les membres du groupe auquel appartenaient les deux jeunes femmes ont mis quelques petites secondes avant de réagir. Des amies du couple sont alors intervenues, tombant à bras raccourcis sur les agresseurs, qui n'ont eu d'autre solution que de prendre la fuite.

Des badauds ont également tenté d'arrêter les deux hommes, en vain. Ils ont réussi à prendre la fuite. Les pompiers arrivés sur les lieux ont pris en charge les deux victimes, qui souffrent de multiples contusions. Elles ont été transportées au centre hospitalier de Charleville-Mézières.

A LIRE SUR TETU.COM

Publié dans ça fait l'actu

Commenter cet article